Présentation
Cours les Bains est située dans :

- Le canton du SUD-GIRONDE
- L'Arrondissement de LANGON

Elle fait partie :
 
- de la Communauté De Communes du BAZADAIS


Population :

Recensement 1999 : 158 Habitants
Recensement 2007 : 205 Habitants
Recensement 2012 : 213 Habitants

Population Légale 2009 : 203 hab
Population Légale 2010 : 209 Hab
Population Légale 2011 : 220 Hab
Population Légale 2012 : 223 Hab 
Population légale 2013 :  222 hab.
Population légale 2014 :  220 Hab
Population légale 2015 :  218 Hab
Population légale 2016 :  215 Hab 

Superficie

1042 Hectares
Origine du nom :

Peut-être du latin "cortis" qui désignait une cour de ferme.


Gentilé (Nom des habitants) :

Les Bénicoursins et Bénicoursines.

Historique et patrimoine

ORIGINE DU NOM

COURS a pris le nom de COURS LES BAINS suite à un décret présidentiel du 07 Mars 1887. Ce changement est lié à l'établissement thermal fort renommé à l'époque et qui était très fréquenté.


EGLISE NOTRE DAME 
Elle date du XIXème siècle, elle a été édifiée sur l'emplacement de l'ancienne Eglise qui datait du XVIIème Notre dame de la Croix.

Le sanctuaire est composé d'un vaisseau allongé, prolongé par les bras du transept et un chevet en demi-cercle. Le clocher est une tour couronnée de merlons. La porte est surmontée d'un tympan en plain cintre.

La cloche a été fondue par BARRE de Marmande (Lot et Garonne) au milieu du XIXème siècle.

Elle abrite une statue d'une vierge noire à l'enfant en bois qui faisait l'objet d'un pélerinage le 08 Septembre, jour de Fête la nativité de la Vierge.


LA COMMANDERIE

La commanderie a été construite en 1160. Les hospitaliers de Jérusalem en ont hérité après la fin de l'ordre des templiers en 1312. Le Bâtîment comprend jusqu'à 11 tours , des murailles, des fossés, l'Eglise ST-MARTIN, le Presbytère et une bastide ajoutée en 1289 autour du donjon. Il reste une tour. Ce bâtiment a été transformé en maison d'habitation.

Anciens thermes

Les eaux ferrugineuses de COURS ont attiré de nombreux malades qui buvaient cette eau et ce dès le 18ème siècle. Le lieu disposait d'un moulin où les gens prenaient l'eau à l'aide d'un sabot pour la boire. Le nom du lieu vient de la roue du Moulin "La Rode " en patois et la fête qui à longtemps lancé la saison des thermes était la fête de "l'esclop" le sabot.

Le moulin agrandi et aménagé devient la propriété de quatre médecins . L'autorisation d'exploitation date du 09 Mars 1840. Le Docteur ROUMAT propriétaire des lieux ouvre l'établissement thermal vers 1860. L'affluence des curistes est au plus haut vers 1880, la place manque et l'établissement est revendu, le nouveau propriétaire entreprend un aménagement très ambitieux puisqu'il comprend un hôtel de 50 Chambres, des grands salons, 2 vastes écuries qui reçoivent 100 chevaux, une chapelle, un casino, salles de concerts et de bals.

L'activité s'achève dans les années 1940. Aujourd'hui seuls subsistent le bâtiment principal et la chapelle. Il est utilisé comme simple habitation et le propriétaire actuel envisage de créer des chambres d'hôtes.

Le saviez-vous ?

POINT CULMINANT DE LA GIRONDE
Il se situe sur la commune au lieu dit "Samazeuilh" à une hauteur de 166 mètres.
La commune présente de nombreux dénivelés qui font la joie des randonneurs et des vététistes sur les chemins de randonnée balisés.

CHUCK YEAGER
Le premier pilote à avoir franchi le mur du son, a été abattu le 5 mars 1944 pendant la Seconde Guerre mondiale au-dessus de Cours-les-Bains à bord de son avion.